Chronique | Contes désenchantés de David Bry

  • couv3078772Note★★☆☆☆

Titre : Contes désenchantés
Auteur : David Bry
Editeur : Lokomodo Editions
Parution : 24 novembre 2012
Pages : 336 pages
Prix : 7.50€

Résumé :
Une auberge , quatre troubadours, la bière qui coule à flots.
Prenez place, voyageurs, et venez écouter les histoires que vont vous conter Robin, Fargo, Bartholomé et Deirdre l’Estrange. Des contes souvent drôles, sarcastiques ou bien mélancoliques, mais toujours emplis de justesse et de sagacité. Des contes oui, mais des contes… désenchantés !
David Bry va vous entraîner dans un étonnant ouvrage, à la croisée du roman et du recueil de nouvelles, qui revisite avec audace et malice les contes de fées de notre enfance. Humour et merveilleux sont au rendez-vous, foi de troubadour !

Après avoir assisté à une conférence de David Bry dans le cadre du lycée, je me devais de lire l’un de ses romans. J’ai donc demandé une amie de me prêter son exemplaire des Contes Désenchantés, ce qu’elle a gentiment accepté.

Comme leur nom l’indique, les Contes Désenchantés sont des contes … désenchantés ! non sans blague L’auteur nous transporte ici dans un univers merveilleux dont il brise tous les stéréotypes et les idées reçues. Des contes drôles parfois, mais aussi certains plus sombres : David Bry sait manier différents registres et n’hésite pas en jouer. J’ai beaucoup aimé les contes, particulièrement les réécritures comme celles de La Belle au bois dormant ou de Blanche-Neige, qui re-visitaient ces récits traditionnels de manière originale et décalée, avec des chutes toujours très surprenantes. Cependant, il y a certains contes que j’ai trouvé plus « fades », qui semblaient davantage là pour remplir des pages et manquaient quelque peu d’intérêt. Malgré tout, la plume est très agréable, David Bry utilise une écriture riche qui se prête parfaitement à ce genre de récit.

Le principal point négatif que j’ai trouvé à cette histoire, ce sont ses trop nombreux points de vue. J’admets que l’idée de départ est très bonne, varier les points de vues peut être une manière d’apporter de la richesse à une histoire, cependant, je trouve qu’ici trop d’intrigues différentes s’entremêlent pour qu’on puisse vraiment apprécier le roman. J’étais notamment perdue au niveau de l’histoire de la Pierre Philosophale qui se déroule en parallèle, je ne me rappelais jamais de ce qui s’était passé au chapitre précédent. Ces passages cassaient le rythme de la lecture plus qu’autre chose, et on aurait largement pu s’en passer. De même, les chapitres sur le Long Chemin, qui avaient pour but de créer une ambiance et de nous plonger dans l’atmosphère du récit, m’ont ennuyée. Je les ai trouvés très (trop ?) répétitif, sans qu’ils ne fassent avancer l’histoire pour autant.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé certains contes, bien que j’avoue avoir décroché à de nombreux moments. Pour autant, David Bry reste un auteur très sympathique que j’ai pris beaucoup de plaisir à rencontrer, et dont je respecte énormément le travail. D’ailleurs, si ma lecture des Contes Désenchantés est plutôt mitigée, elle m’a tout de même donné envie de découvrir d’autres réécritures de contes.

Et vous, avez vous lu les Contes Désenchantés ? Si oui, qu’en avez vous pensé ?
Si non, comptez vous le lire ?
Votre avis m’intéresse ! 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Chronique | Contes désenchantés de David Bry

  1. Pingback: Sommaire | La balade des mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s