Chronique | Antigone de Jean Anouilh

  • Note★★★☆☆

Titre : Antigone
Auteur : Jean Anouilh
Editeur : La Table Ronde
Parution : 13 mars 2008
Pages : 128 pages
Prix : 5.90€

Résumé :
Fille d’Oedipe et de Jocaste, la jeune Antigone est en révolte contre la loi humaine qui interdit d’enterrer le corps de son frère Polynice. Présentée sous l’Occupation, en 1944, l’Antigone d’Anouilh met en scène l’absolu d’un personnage en révolte face au pouvoir, à l’injustice et à la médiocrité.

Antigone était au programme de mon année de troisième, nous avions donc visionné la pièce de théâtre en cours de français. J’avais plutôt bien aimé et ça m’avait vraiment donné envie de lire la pièce d’Annouilh, je me la suis donc procurée sans tarder !

Ce classique s’inspire de la mythologie grecque et de la célèbre histoire d’Antigone. Créon, le roi, refuse d’enterrer le frère d’Antigone et a déclaré que quiconque tenterai de le faire serai tué. Antigone, c’est l’histoire de la nièce de Créon, cette jeune fille qui, loin d’accepter la situation, va braver l’interdiction de son oncle, quitte à en payer le prix … Même si c’est très court, je trouve qu’on s’attache facilement au personnage d’Antigone. C’est une jeune fille très courageuse, elle n’a pas peur de mourir pour enterrer son frère. J’ai trouvé sa force de caractère très belle pour une personne si jeune. Antigone sait ce qu’elle veut et elle n’en démord pas. On arrive bien à cerner le caractère des autres personnages aussi, ils sont tous très intéressants. Chacun a une façon différente de réagir aux évènements, mais on voit qu’au final ils finissent malheureusement tous par connaître le même sort.

Antigone est une pièce tragique, dès le début on sait que tous les personnages vont mourir. Il n’y a donc aucun suspense, mais j’ai trouvé que c’était une façon intéressante d’aborder l’histoire, à laquelle on n’est certes pas habitués, mais c’est un point de vu différent. Le texte est beau, les tournures de phrases sont toujours très poétiques et percutantes. Je le conseille même aux personnes qui n’aiment pas trop les classiques car c’est une pièce de théâtre, il n’y a que des dialogues. C’est vraiment court, le livre fait une centaine de pages seulement donc ça se lit très vite. J’ai trouvé la lecture fluide, je ne me suis pas pris la tête en la lisant comme ça peut parfois être le cas avec d’autres livres classiques.

Pour conclure j’ai beaucoup aimé, que ce soit le livre ou la pièce. Même si habituellement je ne suis pas très friande de théâtre, j’adore la mythologie grecque et tout ce qui s’y rapporte et je pense que c’est ce qui a fait que j’ai plutôt bien apprécié cette histoire.

Et vous, avez vous lu Antigone ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

3 réflexions sur “Chronique | Antigone de Jean Anouilh

  1. Pingback: Sommaire | La balade des mots

  2. Coucou, je suis tombée sur ton blog via youtube (merci pour ton abonnement), et quelle bonne surprise de voir une chronique sur Antigone, qui est sans doute un de mes classiques favoris !
    Je prendrais le temps de faire un tour sur ton blog plus en profondeur !
    Bisous ♡

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s