Chronique | L’épreuve, tome 1: Le Labyrinthe de James Dashner

  • Note : ★★★☆☆
Titre :  Le Labyrinthe (tome 1 de la saga L’épreuve)
Auteur : James Dashner
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : 4 octobre 2012
Pages : 404 pages

Prix : 18.50€

Résumé :
Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment te soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

J’avais été voir le film Le Labyrinthe au cinéma avant de lire le livre, et clairement je n’aurai pas dû. Même si j’ai adoré l’histoire, on va dire que le fait de déjà savoir tout ce qui allait se passer a plus ou moins gâché ma lecture.

Thomas se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine de garçons livrés à eux-mêmes, encerclés par un labyrinthe dont les portes se referment tous les soirs. Sa mémoire a été effacée et il ne se souvient de rien, excepté son nom. Or il se passe des choses des plus en plus étranges dans cet endroit, Thomas va alors tenter de percer le mystère du lieu où ils se trouvent et découvrir ce que cache ce fameux labyrinthe …

J’ai vraiment adoré l’histoire de ce livre, c’est une dystopie très originale et bien exploitée dans ce premier tome. Le style de James Dashner n’est pas exceptionnel mais cela reste une lecture agréable, que j’ai pris plaisir à lire malgré certains passages un peu trop long à mon goût. Le point faible de ce livre, je pense que ce sont ses personnages. En effet, ils ne sont pas attachants, un peu quelconques au final. Je n’ai pas du tout accroché avec Thomas, il avait un côté trop héroïque, je n’arrivais pas à comprendre ses choix et ses réactions dans certaines situations. En revanche, j’ai aimé le fait que Thomas et Teresa puissent communiquer l’un avec l’autre par la pensée, j’ai trouvé que c’était une idée très intéressante et originale, et j’espère qu’elle sera plus approfondie dans les tomes suivants.

Comment se sont ils retrouvés là ? Pourquoi ? Et qui contrôle ce fameux labyrinthe ? On se pose tout un tas de questions. C’est un livre particulièrement addictif pour cette raison, on découvre tout en même temps que les personnages. Cependant, ayant déjà vu le film avant, je connaissais déjà toutes les réponses et ce fut donc une lecture sans aucun mystère pour moi, alors que le suspense est justement censé être le point fort de ce livre. J’ai vraiment eu l’impression de passer à côté du bouquin en fait.

Pour conclure, Le Labyrinthe est vraiment une très bonne dystopie, même si, ayant déjà vu le film, je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur. Il faut savoir que ce n’est pas du tout dans mes habitudes de voir l’adaptation cinématographique d’un livre avant d’avoir lu le livre en question, et le moins que l’on puisse dire c’est que je ne suis pas prête de recommencer de sitôt. D’ailleurs je vais m’empresser de lire le deuxième tome de la saga avant qu’il sorte en film !

Et vous, avez vous lu Le Labyrinthe ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

9 réflexions sur “Chronique | L’épreuve, tome 1: Le Labyrinthe de James Dashner

  1. Pingback: Sommaire | La balade des mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s