Chronique | Gone de Michael Grant

  • Note : ★★☆☆☆
Titre : Gone
Auteur : Michael Grant
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : juin 2008
Pages : 676 pages

Prix : 8.10€ (en format poche)

Résumé :
Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser… Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence !

Le résumé de Gone m’intriguait vraiment, je voyais ce livre partout et pourtant j’en entendais très peu parler. Je me suis donc décidée à l’acheter en format poche, malgré les avis très partagés à son sujet.

L’histoire se passe donc en Californie, dans la petite ville de Perdido. Un jour comme les autres, tous les adultes disparaissent soudainement, et les enfants se retrouvent alors seuls et livrés à eux mêmes. Plus inquiétant encore, certains commencent même à développer des super pouvoirs …

On est plongé dans l’action de ce livre dès les première pages, ce que j’ai plutôt apprécié. En fait, j’ai même beaucoup aimé la première moitié du livre. Passé leur première frayeur suite à la disparition de tous les plus de quinze ans, les adolescents doivent apprendre à se débrouiller et surtout s’organiser sans adultes. J’ai aimé voir la création et l’organisation de cette nouvelle communauté, la façon dont ils devaient se répartir les différentes tâches nécessaires à leur survie … J’ai eu un réel coup de coeur pour des personnages tels que Marie ou Albert, qui font tout leur possible pour aider les plus jeunes.

En revanche, j’ai trouvé les personnages principaux vraiment très stéréotypés et assez insupportables, pour moi ils n’avaient clairement pas la mentalité d’enfants de quatorze ans. D’un côté, Sam, le plus gentil, courageux mais modeste en même temps, prêt à se sacrifier pour sauver ses amis, en gros le héros qui a toutes les qualités. De l’autre Astrid, le cerveau, le petit génie, si intelligente. Ils n’avaient aucun défauts, j’ai trouvé ces personnages trop lisses, trop parfaits, je n’ai pas réussi à m’attacher à eux.

J’ai trouvé que ce livre manquait d’une certaine psychologie, l’auteur n’en dit pas assez sur les sentiments que peuvent ressentir ses personnages et quand c’est le cas, je ne comprenais pas leurs réactions. A aucun moment du livre je n’ai eu l’impression que les enfants se sentaient dépassés par la situation ou que leurs proches leur manquaient, et si certains étaient tristes, l’auteur ne s’attardait que très peu de temps sur leur cas. J’aurai aimé que ce point là soit plus approfondi, tous les parents viennent de disparaître mais on dirait clairement que les enfants s’en foutent.

Ce livre est assez violent et horrible à certains moments, surtout quand on sait que ce sont des actes commis par des enfants. Pour moi, c’était encore une fois un peu poussé à l’extrême, des enfants de quatorze ans ne peuvent pas tuer sans éprouver aucuns remords, à moins d’être particulièrement déséquilibrés, mais encore une fois cela aurait du être plus approfondi dans ce cas.

J’ai bien aimé le fait que certains enfants développent des pouvoirs: lancer du feu, se téléporter, devenir invisible, etc. Cependant, de nombreux passages du livre m’ont assez ennuyée et j’avoue avoir sauté quelques pages vers la fin. L’auteur écrit bien mais certains moments sont beaucoup trop longs et détaillés à mon goût, on s’attarde sur de nombreux points futiles, tandis que d’autres auraient pu être beaucoup plus creusés. C’est assez contradictoire d’ailleurs, car malgré ces nombreuses longueurs, j’ai trouvé que les descriptions manquaient de précisions et je n’arrivais pas à m’imaginer les lieux décrits par Michael Grant.

Gone était un bon roman, je trouve l’idée de départ vraiment intéressante, mais les personnages ne m’ont vraiment pas plu et je n’ai pas non plus aimé la tournure qu’a prit l’histoire à la fin. Je ne pense pas lire le deuxième tome, de toute manière je n’ai même pas compris la fin du premier que j’ai trouvé beaucoup trop maladroit.

Et vous, avez vous lu Gone ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

7 réflexions sur “Chronique | Gone de Michael Grant

  1. Pingback: Sommaire | La balade des mots

  2. Coucou,
    Pour moi ,la saga gone a été un vrai coup de cœur et même si le premier n’est pas le meilleur tome , les derniers tomes en particulier le tout dernier renverse totalement l’avis qu’on a de certains personnages 🙂
    Il est vrai que je vois beaucoup d’avis négatifs sur cette saga sans trop que je comprenne pourquoi , je pense donc que soit on accroche soit on déteste 😄

    Aimé par 1 personne

    • Je ne l’ai pas non plus détesté, mais c’est clair que je n’ai pas plus accroché que ça. Encore une fois c’est vraiment les personnages que j’ai trouvé sans profondeur et qui m’ont plus énervée qu’autre chose dans ce premier tome 😦
      Après, si l’occasion se présente un jour, je ne suis pas totalement fermée à lire la suite non plus, mais six tomes ce n’est pas rien quand même !

      J'aime

  3. Pareil que toi, il m’est arrivé de m’ennuyer à certains moments, c’était long. Je pense que certains passages n’étaient pas indispensables. Mais je n’ai pas sauté de pages – en vain ai-je lutté…
    Je lirais sûrement le second tome même si je n’ai pas été totalement prise par l’histoire…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s