Chronique | Central Park de Guillaume Musso

  • Note : ★★★★☆
Titre : Central Park
Auteur : Guillaume Musso
Editeur : Pocket Jeunesse
Parution : 26 mars 2015
Pages : 443 pages

Prix : 7.90€

Résumé :
New York, huit heures du matin … Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible? Et pourtant …
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence …

C’était la première fois que je lisais un roman de Guillaume Musso, et j’ai été loin d’être déçue, j’ai vraiment passé un très bon moment avec Central Park.

Alice et Gabriel ne se connaissent pas, ils ne se sont même jamais vus. Et pourtant, ce n’est pas un rêve lorsqu’ils se réveillent un matin en plein Central Park, menottés l’un à l’autre. Tous leurs papiers ont disparus, et plus inquiétant encore, ils sont incapables de se souvenir de ce qu’ils ont fait la nuit précédente … C’est un scénario pour le moins original, mais c’est justement ce qui m’a plu. L’histoire est rythmée de nombreux rebondissements, c’est une lecture très addictive. Il y a un suspense intenable, on ne sait plus quoi penser ! Alice est une femme difficile à cerner, assez antipathique et désagréable au premier abord. Pourtant, au fur à et à mesure que l’on en apprend plus sur elle et sur son passé, notre regard change et on finit par s’attacher à elle. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur intègre les flash-back d’Alice à l’histoire, on découvre peu à peu son personnage au fil du roman et j’ai aimé cette approche.

Cependant, la tournure finale m’a un poil déçue, c’est vrai que j’ai trouvé ça un peu gros, presque trop original en fait. Evidemment, on ne risquait pas de la deviner du coup, mais bon … Je n’ai été qu’à moitié convaincue par ce dénouement, comme l’héroïne, j’ai eu l’impression de m’être faite avoir. Je suppose que c’était le but, mais c’est vrai que j’aurai préféré une autre fin. Malgré tout, j’ai littéralement dévoré Central Park, ce roman m’a tenu en haleine du début à la fin. A aucun moment je n’ai suspecté son dénouement et c’est justement ce que j’attends d’un thriller. La plume de Guillaume Musso est très agréable et je n’hésiterai pas à me tourner vers d’autres romans de lui à l’avenir. C’est donc un quasi sans faute pour moi, je vous recommande ce livre que j’ai juste adoré ! Par contre, attendez vous à être surpris par la fin …

Et vous, avez vous lu Central Park ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

7 réflexions sur “Chronique | Central Park de Guillaume Musso

  1. Pingback: Sommaire | La balade des mots

  2. C’était pour moi aussi le premier Musso que je lisais. J’avais quelques a priori, je l’avoue.
    Erreur, je suis partie dans le bouquin la tête la première, je me suis laissée happer par le suspens et le rythme. Ce réalisme dans les descriptions aide également à se retrouver quasiment  »incorporé » dans l’histoire. Une agréable découverte.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s