Chronique | Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux

  • 414omobxbvl-_sx309_bo1204203200_Note★★★★☆

Titre : Le jeu de l’amour et du hasard
Auteur
 : Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux
Editeur : Librio (Collection Théâtre)
Parution : 20 janvier 2016
Pages : 94 pages
Prix : 2€

Résumé :
Peu encline à se marier, Silvia obtient de rencontrer l’homme qu’on lui destine en se faisant passer pour sa servante, Lisette, à qui elle laisse le soin de jouer son propre rôle. Ainsi grimée, elle aura tout loisir d’étudier le caractère et le comportement de son promis. Mais elle n’imagine pas que le jeune homme aura recours au même stratagème. Pièce allègre, licencieuse et moderne, Le Jeu de l’amour et du hasard use de la mascarade et du travestissement pour battre en brèche les préjugés liés à la classe, au genre et aux apparences qui marquent son époque.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, je n’ai pas lu Le jeu de l’amour et du hasard pour les cours, mais bien de ma propre initiative ! C’est une pièce de théâtre très courte (moins de cents pages), ce fut donc une lecture parfaite pour moi qui peine à trouver le temps de lire en ce moment.

L’histoire m’intriguait vraiment, je la trouvais très originale et innovante pour une oeuvre qui date du 18ème siècle. La pièce débute alors que la jeune Silvia apprend qu’elle va devoir se marier à un homme qu’elle n’a jamais rencontré. Totalement opposée à cette union avec un inconnu, elle instaure un compromis avec son père et échange sa place avec sa servante Lisette, de manière à pouvoir juger du jeune homme en question. Cependant, elle ignore que celui-ci a eu exactement la même idée, et de là va débuter un quiproquo des plus cocasses …

En débutant cette pièce, je m’attendais à quelque chose de très léger et divertissant, et je n’ai pas été déçue. La lecture est vraiment fluideagréable, c’est très bien écrit sans être trop complexe. De plus, cette pièce est très drôle, et je l’ai trouvée assez moderne pour l’époque. Silvia a un certain caractère qui m’a beaucoup plu. Bien loin de se soumettre au mariage qui lui est imposé, elle n’hésite pas à se rebeller, brisant ainsi les idées reçues que l’on peut avoir sur les femmes de l’époque. C’est une oeuvre qui questionne les préjugés liés au genre, mais aussi à la classe sociale à travers l’inversion des rôles des personnages. De plus, bien que j’ai trouvé la relation qui nait entre Dorante et Silvia assez clichée, elle s’inscrit totalement dans les codes de bienséances du théâtre de son temps et je ne peux donc lui en tenir rigueur.

Je pense que c’est une très bonne oeuvre à lire pour approfondir vos cours sur le théâtre. D’une part, car elle remet en cause un certain nombre de fondements de ce genre, et invite donc le lecteur à se poser des questions. D’autre part, car c’est une pièce vraiment abordable, dans la mesure où comme je l’ai dit précédemment, la lecture est très rapide ; je l’ai terminée en un peu plus d’une heure seulement. Ainsi, même si vous n’êtes pas un grand amateur de théâtre comme c’est mon cas, les pages défilent sans que l’on ne s’en rende réellement compte. J’émet néanmoins un léger bémol au niveau de la fin, que j’ai trouvé un peu trop précipitée. Cependant, j’ai apprécié que la pièce soit courte, donc c’est finalement un mal pour un bien.

Pour conclure, je pense que vous aurez compris que je vous re-conseille vivement Le jeu de l’amour et du hasard. C’est une pièce très intéressant par de nombreux aspects, et qui se lit pourtant très facilement. De ce fait, si vous aimez les comédies, foncez les yeux fermés !

Et vous, avez vous lu Le jeu de l’amour et du hasard ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

Une réflexion sur “Chronique | Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux

  1. Pingback: Sommaire | La balade des mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s