Chronique | La 5e Vague de Rick Yancey

  • Note★★☆☆☆couv53952779

Titre : La 5e Vague
Auteur : Rick Yancey
Editeur : Robert Laffont (collection R)
Parution : 16 mai 2013
Pages : 602 pages
Prix : 17.90€

Résumé :
1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence
La 5e Vague arrive…
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…
À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.

Avec tout le bien qu’on entendait au sujet de La 5e Vague, c’est un livre que j’avais envie de lire depuis un certain temps déjà. La sortie du film n’a fait que me pousser à me le procurer au plus vite, et je n’ai pas mis très longtemps avant de me plonger dedans. 

On a toujours émis l’hypothèse qu’il existerait une vie autre que celle sur Terre, sans jamais y croire vraiment. Et pourtant… Les extraterrestres ont envahi la planète et on ne peut pas dire que leurs intentions soient pacifiques. Le monde est dévasté et le peu de survivants restants font leur possible pour s’en sortir au milieu de ce chaos. C’est le cas de Cassie, l’héroïne. Totalement seule et livrée à elle même, la jeune fille est perdue. A qui peut-elle encore accorder sa confiance, dans ce monde sans dessus-dessous ? Parce que c’est la seule chose qui puisse encore lui faire garder espoir, Cassie va alors concentrer toute son énergie dans un seul but : retrouver son petit frère Sammy. Et elle fera tout ce qui est en son possible pour y parvenir, peu importe les sacrifices qui en découleront. Parallèlement à cela, nous suivons également le point de vue d’autres personnages : Sammy, mais aussi Zombie, Evan, et même celui des extraterrestres. Or, si à la base je suis plutôt adepte des romans regroupant les points de vue de plusieurs personnages, ici c’est quelque chose qui m’a énormément perturbée dans ma lecture. Je ne savais jamais qui était le narrateur, et à chaque nouvelle partie je devais relire plusieurs fois la page pour être sûre du personnage qui parlait. Cet à priori très bon point dans la structure du récit s’est donc transformé en défaut non négligeable pour ma part.

Les cents premières pages sont composées de flash-backs des Vagues précédentes, elles servent vraiment à poser le cadre du récit. Cependant, j‘ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le roman et cela ne s’est malheureusement pas arrangé par la suite. Le récit alterne en effet des scènes pleines d’actions et de rebondissements avec des passages pas forcément utiles qui traînent en longueur et m’ont plus ennuyée qu’autre chose. En fait, pour être tout à fait honnête avec vous, le style est si brouillon que je ne suis même pas sûre d’avoir compris toute l’histoire. En ce qui concerne les personnages, on ne peut pas vraiment dire que je me sois attachée à eux. J’ai trouvé Ben Parrish et Evan Walker bourrés de clichés, quand à Cassie, elle passe d’une jeune fille totalement nunuche à une héroïne super courageuse déterminée à sauver son petit frère. C’est assez peu crédible, ils parviennent vraiment à garder leur sang-froid en toutes circonstances et pour ainsi dire, j’ai trouvé ces personnages principaux très stéréotypés. La romance est elle aussi peu crédible et ne m’a pas spécialement fait rêver. Cependant, la relation entre Cassie et Sammy m’a beaucoup émue, et ayant moi-même un petit frère, le passage où ils se retrouvent séparés m’a profondément émue et m’a même fait verser quelques larmes. 

Mon avis paraît très négatif, cependant il y a tout de même certaines choses qui m’ont vraiment plues dans La 5e Vague. Je trouve par exemple l’idée de départ en elle-même particulièrement intéressante : c’est vrai que je n’avais encore jamais lu de livre sur une invasion d’extraterrestres, et même si ces êtres restent assez secondaires dans le récit, le côté apocalyptique du roman est très approfondi. L’auteur a de très bonnes idées qui sont plutôt bien exploitées, même si j’ai trouvé quelques incohérences dans son scénario. Enfin, si l’on passe au dessus de la violence omniprésente dans le roman, c’est surtout une fiction qui montre la futilité de la possession et nous prouve que lorsque nous nous retrouvons seuls, les biens matériels importent finalement très peu ; au fond, nous sommes tous égaux face à notre solitude.

Comme vous l’aurez compris, j’ai mis beaucoup de temps à terminer ce roman et mon ressenti sur cette lecture reste des plus mitigés. Je n’ai pas été totalement emballée, malgré quelques points positifs, de nombreuses choses m’ont déplues. J’irai cependant voir le film, car je suis curieuse de voir l’adaptation cinématographique : pour moi il y a vraiment moyen d’en faire quelque chose de super, donc j’espère ne pas être déçue de nouveau.

Et vous, avez vous lu La 5e Vague ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

5 réflexions sur “Chronique | La 5e Vague de Rick Yancey

  1. Je te rassure la première fois que j’ai commencé ce roman, c’était à sa sortie et je l’ai refermé après 50 pages.
    Je te rejoins et je trouve que la première partie est bien trop longue et brouillonne.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Sommaire | La balade des mots

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s