Chronique | #EnjoyMarie de Marie Lopez alias Enjoyphoenix

  • Note : ★★☆☆☆ 
Titre : #EnjoyMarie (Moins d’EnjoyPhoenix, plus de Marie)
Auteur : Marie Lopez
Editeur : Anne Carrière
Parution : 15 mai 2015
Pages : 215

Prix : 15 € 

Résumé :
J’ai eu une envie, l’envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous. Moins de vidéos, plus de mots, moins d’EnjoyPhoenix, plus de Marie.
C’est le pourquoi de ce livre. Kaléidoscope d’instants, Polaroid d’images… Rassurez-vous, ce n’est pas une biographie… à 19 ans, vous rigolez. Simplement un regard, une réflexion spontanée sur des sujets un peu mis à l’écart dans les médias, de ces sujets peu accrocheurs : être bien dans sa peau avec… un appareil dentaire, des cheveux gras, de l’acné sévère, le harcèlement scolaire, la famille décomposée… et le reste, le Net, les réseaux sociaux, tout y est, le meilleur comme le pire. Au travers d’anecdotes, de confidences, d’un vécu de youtubeuse, ce livre est un petit GPS décalé pour les jeunes connectés, recueil sans prétention, afin de ne pas commettre les mêmes erreurs, les miennes bien sûr… Et peut-être de gagner du temps sur celui que l’on n’a pas.Avec recul et humour, témoignage de la réalité quelquefois complexe du jeune âge, car la vie d’ado est une énigme pour les adultes.

Je suis (EDIT : suivais) les vidéos de Enjoyphoenix régulièrement, c’est une youtubeuse que j’aime bien. Pourtant, quand j’ai appris qu’elle allait sortir un livre, j’avoue que j’étais plus que sceptique. Pour être tout à fait honnête avec vous, je ne comptais même pas l’acheter au début, toutes ces youtubeuses qui se prennent pour des écrivaines ça commençait un peu à m’agacer et je n’avais pas envie d’encourager la tendance. Puis finalement je me suis dit, allez, pourquoi pas le tester après tout ? Je l’ai donc pré-commandé sur Amazon et il est arrivé chez moi vendredi dernier.

Je commence par la couverture, et là désolé mais je ne suis pas fan, vraiment pas. C’est aussi ce qui ne me donnait pas trop envie d’acheter le livre au départ. Pourtant je n’ai rien contre le rose en général, mais là tout ce rose + les reflets de lumière + cette écriture cursive un peu romantique, désolé mais pour moi ça fait légèrement too much. Enfin bon comme on dit il ne fait pas s’arrêter aux apparences, alors on va passer tout de suite à mon avis sur le contenu du livre.

Au début de ma lecture, j’ai été quelque peu déstabilisée par l’écriture de Marie. Ce n’est pas un style habituel et j’ai eu un peu de mal au départ, on dirait un peu une vidéo mise à l’écrit en fait. Après c’est un livre qui se lit facilement, sans prise de tête et c’est vrai que parfois ça fait du bien ce genre de livre ! Mais il faut bien avouer que c’est assez mal écrit.

Pour moi, ce livre est divisé en deux parties. Tout d’abord les chapitres « futiles » si je puis dire: les boutons, les cheveux, l’appareil dentaire, et j’en passe. Je n’ai pas vraiment apprécié ces chapitres là, justement je les ai trouvé beaucoup trop futiles et superficiels. Ce sont des sujets que Marie peut aborder sans problème dans ses vidéos, mais pour moi pas la peine d’écrire un livre pour parler de ça. Heureusement il y avait aussi des chapitres traitant de sujets plus « durs » et profonds: la rumeur, la popularité, le harcèlement, … J’ai beaucoup plus aimé ces chapitres, moi même en pleine adolescence je me suis parfoisretrouvé dans les paroles de Marie, même si je n’ai jamais été victime de harcèlement à proprement parler. J’ai trouvé que ces sujets étaient bien abordés, et oui vraiment j’ai bien aimé cette partie là du livre.

Par contre je n’ai pas du tout compris l’intérêt des passages de débuts et de fins de chapitres dans lesquels Marie se décrit en train d’écrire. Je les ai trouvé un peu inutiles, j’ai eu l’impression de lire la même scène à chaque fois et c’est un peu dommage je trouve. Honnêtement avons nous vraiment besoin de savoir qu’elle a bu du thé H24 pendant la rédaction de son livre ? Je ne pense pas. Et le souci c’est qu’il y a pleins d’autres petits trucs comme ça qui m’ont pas mal agacée dans ce livre …

Je ne doute pas que Marie s’est beaucoup investie dans son livre, cela se ressent au fil de la lecture. Je pense qu’elle avait une envie sincère d’aider ses abonnées et de pouvoir partager son expérience avec elles.

Pour conclure, moi qui n’attendait pas grand chose de #EnjoyMarie, ça n’a pas été « si horrible » que je le pensais. Bon, on ne pas pas se mentir, c’est loin d’être de la grande littérature. En une ou deux heures je l’avais fini, mais ça reste une lecture sympa et agréable, et je conçois que le livre est censé s’adresser aux abonnées de Marie et donc pas forcément à de grandes lectrices. En résumé, si vous suivez Marie régulièrement et que vous avez l’habitude de vous identifier à elle, ou encore si vous voulez en apprendre un peu plus sur elle, je pense que ce livre vous plaira. Sinon, passez votre chemin, je doute que ce livre vous plaise. Surtout que le prix est légèrement abusé vu comme il se lit vite …

Et vous, avez vous lu #EnjoyMarie ? Si oui, qu’en avez vous pensé ? Si non, comptez vous le lire ? Votre avis m’intéresse ! (:

Publicités

13 réflexions sur “Chronique | #EnjoyMarie de Marie Lopez alias Enjoyphoenix

  1. C’est vrai que la couverture est très loin de me plaire ( pour toutes les raisons que t’as listé) et non je ne lirai pas le livre d’Enjoyphoenix en grande partie parce qu’en ce moment y a trop de youtubeuse qui se mettent à écrire et que le sujet ne m’intéresse pas trop ^^

    En tout cas j’aime beaucoup ta chronique et la façon dont elle est écrite. Continue comme ça =)

    Aimé par 1 personne

  2. Je m’attendais à clairement mieux de la part d’une terminale L.
    Elle écrit comme elle parle, de rares ilots de bonnes idées sont perdus dans un océan de lieux communs et de fautes de style. L’écriture est banale, les sujets restent semblables à ceux de ses vidéos. Les pages sur la technologie m’ont monstrueusement ennuyée.
    Si l’écriture se bonifie au fil des pages, la vie à peine romancée d’une ado de 19 ans ne vaut pas un bouquin.
    Je comprends l’idée du livre : aller au delà des écrans, produire quelque chose de tangible. Malheureusement, n’est pas écrivain n’importe qui, ou pour écrire n’importe quoi (pardonnez le cru de mes mots). Des termes comme ouaté et doux reviennent trop souvent, avec la conjugaison de sa vie et les allusions à ses tasses de thé ou à son chien. Les premiers chapitres sont définitivement les pires.
    J’ai l’impression d’avoir lu une vidéo.
    Bref, cela ne vaut pas le coup. Je suis contente d’avoir pu assister au phénomène, et les minettes de 12-13 ans vont surement « adorer grave le livre de enjoyphoenix » mais j’ai plus la sensation d’avoir perdu mon temps. Marie ne me plait décidément qu’en vidéos

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton avis 🙂
      Ta première phrase m’a faite rire, la première chose que j’ai pensé c’est que si tous les terminales L étaient des écrivains dans l’âme ça se saurait je pense (sans vouloir offenser personne bien entendu, ce que je voulais dire c’est que c’est bête de généraliser, il y a pleins de S ou de ES qui écrivent sûrement bien mieux que certains L). Passons.
      Sinon j’ai ressenti exactement la même chose que toi, je ne savais pas comment l’expliquer dans ma chronique, c’est pourquoi je ne l’ai pas plus approfondi, mais quand je lisais #EnjoyMarie j’avais vraiment l’impression de l’entendre parler dans une vidéo. Je m’y suis finalement habituée au fil des pages et puis je pense aussi que c’était le but recherché. Comme je l’ai dit dans ma chronique ce n’est pas de la grande littérature, l’écriture et le style sont plus que banals mais c’est voulu, pour les trois quarts des filles qui vont acheter ce livre ce sera sûrement leur seule lecture de l’année … C’est un livre destiné à des abonnées Youtube et pas à de vrais lecteurs 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Exact. C’est vrai que y’a de très bonnes plumes en ES ou S, mais pour une fille qui a du lire une quantité plutot considérable de livres et s’exprimer dans pas mal de copies avec de gros coeffs dans un francais plutot correct, je suis décue.
        Ahahah, c’est vrai ! C’est surement le seul « livre » (et encore) qu’elles liront !
        J’avoue ne pas le laisser en evidence sur ma bibli…

        J'aime

  3. Je suis dans l’ensemble d’accord avec ce que tu dis.
    Les premiers chapitres du livre m’ont clairement ennuyés, puis arrive les passages qui la touchent de plus près et j’ai réellement été touché.
    Il est vrai que la cible visé est plutôt les jeunes adolescentes, mais pour ma part j’ai assez accroché ^^.
    J’en ai d’ailleurs faites une critique également ^^.
    Et au passage, je m’abonne à ton blog 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: Sommaire | La balade des mots

  5. Pingback: #EnjoyMarie de Marie Lopez | Lire sous la Lune

  6. Au début je ne voulais absolument pas le lire, mais j’ai entendu qu’il était pas mal et du coup j’ai eu envie de le lire
    Maintenant que j’ai lu ta chronique je ne sais plus trop si j’ai encore envie de lire le livre. Dans tous les cas, je ne l’achèterai pas, 15€ pour un livre amateur pour une YouTubeuse qui « raconte sa vie » (même si elle a eu pas mal de problèmes), je trouve ça vachement cher, surtout pour 200 pages comme tu as dit. Bref, je le lirai peut-être si une amie me le prête ou si il sera à la médiathèque

    L’éléphant lecteur – Bérénice

    J'aime

    • Merci de ton commentaire 🙂 C’est vrai que les avis divergent pas mal donc il se peut qu’il te plaise quand même, mais bon encore une fois pour moi ça a été une déception … Néanmoins je ne regrette pas ma lecture car au moins j’ai pu me faire mon propre avis ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s